Visiteurs 836
Modifié le 10-May-09
10-May-09 créé
59 photos

  • Don't forget the "SLIDESHOW" button
  • N'oubliez pas le bouton "SLIDESHOW"

Crypte de Laeken

Le cimetière de Laeken reste le plus ancien des cimetières de Bruxelles encore en fonction. Sa particularité est qu'il fait partie des cimetières de type "paroissial".
En effet, il est annexé à une ancienne église paroissiale. De manière historique cela suit la tradition où les cimetières étaient encore construits autour d'une église.

Ce lieu funéraire est passé du stade de petit cimetière champêtre à une dernière demeure en vogue auprès d'une classe sociale de type aristocrate dès le XVIIe siècle.
Les galeries souterraines, riches pour le patrimoine funéraire, est un ensemble de couloirs creusés vers la moitié du XIXe siècle.
La naissance de ce lieu est apparue à cause d'un manque de place flagrant.
Vers 1875, Emile Bockstael (devenu Bourgmestre par la suite) propose de construire des galeries funéraires souterraines en suivant l'idée de lieux identiques en Italie ou en Espagne.
En 1878, l'unique galerie a connu un franc succès. L'agrandissement se perpétuera jusqu'en 1928.

A l'heure actuelle, l'état n'est pas de première fraîcheur et certaines pierres se désagrègent littéralement.
Dès le printemps 2009, la rénovation du cimetière va commencer pour la somme de 3 736 millions d'euros.
Une somme qui peu paraître colossale pour un cimetière. A titre d'information, le cimetière de Laeken est comparé à celui du Père Lachaise à Paris.

Source: www.focale-alternative.be

To offer a solution for the large shortage of graves on the cemetry of Laken, the council of the city of Brussels decided to create a underground sepulchre gallery. This was based on initiative of the public works of " Emile Bockstael". The principle that is applied exists from to categorise the coffins in separate, hermetically closed niches, so that no fragrance can escape. Particular to the Laekens sepulchre galleries was the underground construction, concrete niches were built of high panels placed besides each other to create partitions, the metal coffins would be horizontally placed in. The proposal of Bockstael was adopted in 1876 by the municipality Council of Laken and in 1878 a first gallery in use was taken. By the use of this formula six new galleries were moored. The network of underground paces has a central admittance porch with a staircase designed by the work shop of Salu. In function of the needs the pace scheme was further extended and made accessible in 1890, by an double access slope contactably by the large alley.
www.pastglory.nl